50px

Parents 

 
30px

En tant que parents, vous avez la responsabilité de protéger votre enfant et d'assurer : 

  •  son bien-être
  •  sa sécurité
  •  son éducation 
  •  son développement

Autrement dit, vous devez selon la loi, « agir dans l’intérêt » de votre enfant jusqu’à ce qu’il ait 18 ans, l’âge de la majorité.

Si vous ne protégez ou ne respectez pas les droits de votre enfant, sa situation faire l’objet d’un signalement à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).

Bloc text
10px

Au Québec, tous les enfants ont des droits

Votre enfant à notamment les droits suivants :

  •  le droit à la vie
  •  le droit à la santé
  •  le droit à l'éducation
  •  le droit de jouer 
  •  le droit à une vie de famille
  •  le droit d’être protégé contre la discrimination
  •  le droit d’être protégé contre la violence
  •  le droit de faire entendre sa voix


Ces droits leur sont garantis par des lois

Tous les enfants sont protégés par :

  •  la Charte de​s droits et libertés de la personne 
  •  la Convention relative aux droits de l’enfant

Si votre enfant a fait l’objet d’un signalement ou est pris en charge par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ)

il est aussi protégé par :

  •  la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ)

Si votre enfant a contrevenu à une loi fédérale ou a commis une infraction criminelle

il est aussi protégé par :

  •  la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents (LSJPA)


Bloc text
10px

Respecter et faire respecter ses droits

Protéger les droits de votre enfant, c’est par exemple :

  •  s’assurer qu’il va à l’école
  •  ne pas le maltraiter physiquement ou psychologiquement
  •  ne pas abuser de lui sexuellement ou accepter que quelqu’un d’autre le fasse
  •  intervenir lorsque vous croyez que ses droits ne sont pas respectés ou que vous êtes témoin  d’une injustice ou d’un abus dont il est victime

 

Parler de droits avec votre enfant

Vous pouvez jouer un rôle dans l’éducation aux droits et aux responsabilités de votre enfant. Par exemple : 

  •  lui offrir des opportunités de s’exprimer sur ce qu’il vit et être à l’écoute de ce qu’ils vous raconte
  •  le sensibiliser aux droits fondamentaux de tous et toutes
  •  l’informer de ses responsabilités envers les autres : ne pas discriminer, ne pas intimider, etc.
  •  lui expliquer ce qu’est l’égalité, la discrimination, le harcèlement, etc.
Bloc text
60px

Que faire si quelqu'un a signalé la situation de votre enfant à la DPJ?

Toute personne peut signaler à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) la situation d’une personne de moins de 18 ans lorsqu’elle croit :

  •  que ses droits ne sont pas respectés 
  •  que son développement est compromis 
  •  qu’il n’est pas en sécurité

Certaines personnes sont même obligées de signaler, comme les professionnels (professeurs, éducateurs, etc.) qui travaillent auprès des enfants.

 

Bloc text
30px
50px